TAPIS SUR-MESURE POUR L’HOTEL 9CONFIDENTIEL DE STARCK

Savoir-faire18/02/2019

Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_01_TA-sur mesure-Axminster_©courtesy of the hotel-modrez-de-chaussée
 

Imaginé et dessiné par STARCK, l’hôtel 9Confidentiel à Paris a ouvert ses portes. La réalisation des tapis et moquettes a été confiée au bureau de création de la Maison Pierre Frey. 

Composés à partir de dessins d’inspiration années 40 élaborés par  Philippe Starck (S+), les tapis et moquettes du 9Confidentiel sont une signature forte de l’identité de l’hôtel.
Dans les chambres, chaque tapis arbore un large dessin tufté main en qualité 100% laine. Leur composition au motif placé est unique et confère à chaque pièce son individualité. Une grande liberté émane de l’entremêlement des formes géométriques aux éléments plus figuratifs et du trait graphique toujours vif, souple et contrasté.

Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_03_TA-sur mesure-Tuft laine_©courtesy of the hotellegchambre
 
Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_00_TA-sur mesure-Axminster_©courtesy of the hotellegcouloir
 

Les couloirs, lobbys, ascenseur, ont quant à eux été réalisés en moquette Axminster. Ils répètent à l’infini un motif en arabesque qui apparaît ainsi presque comme étant l’insigne de l’hôtel. Les boucles au contour ombré filent en continu comme un bandeau de passementerie sur un fond coloré, texturé, dans un poil ras et mat.

Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_02_TA-surmesure-Axminster_©courtesy of the hotellegcouloir d’étage
 

Avec l’Hôtel 9Confidentiel, le bureau de création Tapis/Moquettes de la Maison Pierre Frey témoigne de son expertise dans la réalisation de projets sur-mesure, fidèle au concept original de Philippe Starck. Des créations d’exception pour un hôtel fantastique et spectaculaire.

Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_04_TA-sur mesure-tuf laine_©courtesy of the hotellight Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_05_TA-sur mesure-tuf laine_©Philippe Garcialightlobby
 
 
 

Tapis et moquettes réalisés par la Maison Pierre Frey – création originale et copyright Philippe Starck – pour l’hôtel 9Confidentiel / image ©Philippe Garcia

Pierre Frey lance sa nouvelle collection de mobilier

Savoir-faire29/01/2019

 PF_CANAPE_SOFA_FAUTEUIL_ARMCHAIR_ARISTIDE_BOLD_Vcanapé et fauteuil « Aristide » tapissés du velours « Bold »
 

En ce début 2019, la Maison Pierre Frey dévoile sa nouvelle collection de mobilier.

Un projet ambitieux, fruit de plus d’une année de travail après la reprise de l’un des plus anciens fabricants français de mobilier situé à Villers-Cotterêts dans les hauts de France.

La Maison Pierre Frey a veillé à proposer une ligne artistique à l’image de ses autres métiers : exigeante, issue de savoir-faire traditionnels, travaillée à partir de matériaux de qualité et fidèle à son identité éclectique. La collection de mobilier présente ainsi plus de 200 modèles produits majoritairement en France, du style classique au plus contemporain, auxquels s’ajoute une offre de création sur-mesure.
L’attention toute particulière portée à la tapisserie témoigne de l’expertise textile unique de la Maison, qui fait de ces pièces les véritables ambassadeurs de ses créations.

La Maison Pierre Frey renoue ainsi avec sa filiation à René Prou, architecte, ensemblier, décorateur. Figure centrale du mouvement Art Déco, René Prou témoigne d’une oeuvre riche et reconnue, des intérieurs de l’Orient Express jusqu’à ses collections de meubles au style reconnaissable, élégant et épuré.

 

PF_CANAPE_SOFA_ALFRED_MARINcanapé « Alfred » tapissé du velours de laine Boussac « Marin »
 
PF_FAUTEUIL_ARMCHAIR_FAUST 951_FINE_Z
Fauteuil « Faust » tapissé avec le velours Pierre Frey « Fine »
 
 
PF_BANQUETTE_BENCH_GREGOIRE_ALISEA
Banquette « Gregoire » tapissé avec « Alisea »
 
 
PF_CHAUFFEUSE_SLIPPER CHAIR_TINA 813_MEDIUM VIGGOchauffeuses « Tina » tapissées des velours Pierre Frey « Medium » et « Viggo »
 
 
 
PF_CANAPE BANQUETTE_ARMLESS SOFA_STOCKHOLM 912_SCARLETTE Canapé « Stockholm » tapissé de la laine Pierre Frey « Scarlette »
 
PF_FAUTEUIL_ARMCHAIR_FLORE_LOGGIA
Fauteuil « Flore »tapissé avec « Loggia »
 
 
PF_CANAPE_SOFA_ROMAN 2P_TEDDYcanapé « Roman » tapissé du velours coton-mohair Pierre Frey « Teddy »
 
PF_CONVERTIBLE_ADRIEN 919_ARTIGNY
Canapé convertible « Adrien »tapissé avec « Artigny »
 
 
PF_CANAPE_SOFA_REBECCA 943_DUKE
Canapé « Rebecca » tapissé du velours Pierre Frey « Duke »
 
 
PF_FAUTEUIL_ARMCHAIR_AXEL_GASPARD_ESTEBANFauteuils en cannage « Axel » tapissés du tissage rustique Pierre Frey « Esteban »
 
PF_CANAPE_SOFA_BUENOS AIRES 803_TEDDYCanapé « Buenos Aires » tapissé du velours Pierre Frey mohair « Teddy »
 
PF_BERGERE_FAUTEUIL_TABOURET_BELLECOUR 3300 2300 5320_ARSENEFauteuil, bergère et tabouret « Bellecour » tapissés de la toile de lin Pierre Frey « Arsène »
 
PF_CANAPE_SOFA_KNOWLES_GEORGES_Z
Détail du canapé « Knowles » en velours « Georges »
CANAPE_SOFA_CHARLES 875_VIGGO_2P_1Canapé cannage « Charles »tapissé du velours Pierre Frey « Viggo »
 
Redimensionnement de Ateliers de Villers Cotterêt 17 © DDemeyDessins tirés des archives des ateliers de Villers-Cotterêts
 
 
PF_TETE DE LIT_HEADBOARD_AGATHE_LES ROCHEUSES
Tête de lit « Agathe » tapissée de l’imprimé Pierre Frey « Les Rocheuses »
2CANAPE BANQUETTE_ARMLESS SOFA_TOKYO 481_JUDITH_4P_2Canapé « Tokyo » tapissé de la laine Pierre Frey « Judith »
 
 
bUSINE 11Ateliers mobilier de Villers-Cotterêts
FAUTEUIL_ARMCHAIR_BUENOS AIRES 803_TEDDY_2Fauteuil « Buenos Aires » tapissé du velours Pierre Frey « Viggo »
 
 
bUSINE 12
 
PF_TABOURET DE BAR_BAR STOOL_EMILIE 952_HONOLULU
Tabourets de bar « Emilie » tapissés de l’outdoor Pierre Frey « Honolulu »

PF_CHAISE_CHAIR_HELOISE_OKINAWA_FIDJI

Chaises « Heloise » tapissées du faux-uni Braquenié « Okinawa »
 
Tapissage du fauteuil Prou 39 -® DdemeyAteliers de mobilier de Villers-Cotterêts
 
PF_CANAPE_SOFA_VICTOR_CANDICE
Canapé « Victor » tapissé de « Candice »
 
PF_FAUTEUIL_ARMCHAIR_COLOMBIE_APIS
Fauteuil « Colombie » tapissé de la Toile de Tours Le Manach « Api ». Adapté du modèle original de René Prou

 

images shooting décors mobilier ©Philippe Garcia pour la Maison Pierre Frey

Retour sur la Chaise Surdimensionnée réalisée pour PARIS DECO OFF 2019

Savoir-faire21/01/2019

Photo 20-12-2018 17 37 45

Pour la 10eme édition de PARIS DECO OFF, plusieurs pièces de mobilier surdimensionnées ont été réalisées et tapissées de tissus outdoor.

LA CHAISE SURDIMENSIONNEE a été conçue par les Ateliers de la Maison Pierre Frey. Son design correspond à l’un des modèles des nouvelles collections 2019, agrandi.

La fabrication de cette chaise représente près de 80 à 100 heures de travail pour 2 à 4 artisans + 8 à 10 heures pour 2 artisans seulement pour réaliser les dessins techniques préliminaires à la construction de la chaise !

 

Photo 21-12-2018 21 11 47Photo 20-12-2018 17 38 04

SPECIAL TAPIS ET MOQUETTES 2019 !

Savoir-faire17/01/2019

Un ensemble de nouveaux dessins de Tapis et Moquettes ont été spécialement imaginés par notre Bureau de création pour accompagner les nouvelles Collections 2019 de Tissus et Papiers Peints Pierre Frey, Braquenié et Boussac.
Découvrez les ! 

La Maison Pierre Frey conçoit des tapis et moquettes sur-mesure. De l’adaptation de nos propres dessins à vos besoins en termes de techniques ou de dimensions, jusqu’à la conception de créations inédites pour vos projets, nos tapis et moquettes sont produits exclusivement sur commande.

 

PIERRE FREY  »TRIBU » 2019 

PF MIXandMATCHlegPlanche d’harmonie de plusieurs tapis et moquettes « Tribu »
 
Pierre Frey PP1162legTapis Hissa 
 
Pierre Frey PP1165legTapis Hissa, détail
 
 
PF plissélegMaliha, Panya, Ama, Dajan
 
 
Pierre Frey PP1176legTapis Hawa
 
Pierre Frey PP1184legTapis Hawa, détail
 

 

 

BOUSSAC « IMAGINE » 2019 

Tapis Fever Plan Large VlegTapis Fever 
 
 
Gros Plan Tapie Fever VTapis Fever, détail
 
 
BOUSSAC MIXandMATCH1legPlanche d’harmonie de plusieurs tapis et moquettes « Imagine »
BOUSSAC plissélegMoquette Winds, tapis Joy and Tempo
 

 

 

 

BRAQUENIE « COMPTOIR D’ORIENT » 2019

18PF2046-PEKIN-YD-23Tapis Fleurs de Pékin, détail
 
18PF2046-PEKIN-YD-19Tapis Fleurs de Pékin
 
 
BRAQUENIE MIXandMATCHlegPlanche d’harmonie de plusieurs tapis et moquettes »Comptoir d’Orient »
 
BRAQUENIE plissé2legTapis Jaipur and Bangalore, moquette Marigny
 
 
TAPIS-BANGALORE-YD-12Tapis Bangalore
TAPIS-BANGALORE-YD-25Tapis Bangalore, détail
 
 
 
MOQUETTE-LOSANGE-YD-42Moquette Aristote
 
MOQUETTE-LOSANGE-YD-55Moquette Aristote , détail

 

Images par Philippe Garcia (Pierre Frey), Romain Ricard (Boussac), Yves Duronsoy (Braquenié)

Tendance 2018 : L’Ultra Violet et son Histoire / Gazette des Archives

Savoir-faire19/12/2018

L’année 2018, sacre de l’Ultra Violet, se termine. Avant de célébrer le Living Corail, nouvelle couleur annoncée par Pantone pour être la grande tendance de 2019, observons un retour sur cette teinte énigmatique et envoûtante à travers l’Histoire. Couleur profonde et changeante issue de différents mélanges au fil des temps, nuance tant adulée que détestée, l’ultra-violet conserve une forte identité empreinte d’éloquence et de mystère…

Lire La Gazette des Archives 
L’Ultra-Violet :

Nouveau Présentation Microsoft PowerPoint 97-2003 [Mode de compNouveau Présentation Microsoft PowerPoint 97-2003 [Mode de comp
Nouveau Présentation Microsoft PowerPoint 97-2003 [Mode de comp
Nouveau Présentation Microsoft PowerPoint 97-2003 [Mode de comp

O.JOANNEN, notre tisseur à bras nommé Chevalier des Arts et des Lettres

Savoir-faire16/11/2018

Olivier Joannen, Tisseur à bras de la Maison Pierre Frey nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres

Artisans Comité Colbert 2018  © Julio Piatti

C’est à la demande du Comité Colbert, qui s’attache à valoriser les métiers de la main afin de susciter des vocations chez les jeunes, qu’Olivier Joannen a été nommé Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

Maintenir des savoirs-faire hérités du XIXe siècle est une évidence pour la Maison Pierre Frey qui souhaite s’inscrire dans une tradition française d’excellence. Aussi, c’est avec fierté qu’elle voit le travail d’exception de son tisseur à bras récompensé.

Olivier Joannen a commencé à l’âge de 17 ans à apprendre le métier de tisseur à bras, métier désormais particulièrement rare, dont il est le seul à détenir le savoir-faire au sein de la Maison Pierre Frey. Formé par un Meilleur Ouvrier de France et un Maître d’Art, il devient au fil du temps un expert dans sa discipline. Il apprend d’abord à réaliser les noeuds sur les différents fils, puis à conduire les métiers à tisser à bras, du plus simple, métier à ratière pour les tissus unis, aux plus compliqués, métier jacquard pour le velours au fer, le damas, le lampas, la brocatelle.

1

C’est sur l’un de ses métiers à bras jacquard, datant de 1850, qu’Olivier Joannen travaille. Il est installé au coeur de l’atelier de tissage de la Maison Pierre Frey, certifié Entreprise du Patrimoine Vivant, à Montigny en Cambrésis, dans les Hauts de France.

Le travail d’Olivier Joannen, particulièrement complexe, n’est pas seulement une prouesse technique mais une aventure humaine tant le tisserand s’implique physiquement et moralement dans son oeuvre. À la façon d’un marcheur immobile, il appuie sans cesse sur les pédales du métier afin que les fils de chaîne se lèvent, puis, de son bras, installe les fers et lance la navette dans l’espace ainsi créé. De cette répétition, qui exige à la fois force et délicatesse, exigence et patience, naît peu à peu une étoffe aux mille reflets chatoyants.

Au-delà de l’étoffe, on devine en filigrane la relation intime qui lie l’artisan à son oeuvre et c’est ce qui la rend unique.

Rouleau velours Tigre tissage à bras © Marina Créaleg2

Quelques chiffres EXTRAORDINAIRES !
• Pour 1 mètre de tissu velours coupé produit par jour, le tisseur
donne 4200 coups de pédale, introduit 600 fers à la main et
1200 trames au lance-navette ; Il donne 1800 coups de
battant, il coupe 600 fois les fils au rabot et il extrait les 600 fers
après la coupe.
9742 fils de chaîne sont disposés sur le métier en 65 cm de
large, soit 150 fils de chaîne au centimètre.
1 semaine est le temps nécessaire à la mise de mise en place
par le tisseur, d’un nouveau projet de tissage et de nouveaux
coloris de fils.
• Olivier Joannen tisse en moyenne 200 mètres de velours de
soie par an à raison d’1 mètre par jour, pendant qu’un tisseur sur
métiers modernes peut produire jusqu’à 500 mètres par jour en
conduisant 10 machines simultanément.

Tissage velours Tigre  © Dorothée Demeyleg

La Remise des Médailles de l’Ordre des Chevaliers des Arts et des Lettres a été organisée avec le Comité Colbert et le Ministre de la Culture le 8 novembre 2018

Comit+®_Colbert-®_Julio_Piatti_ Remise_Arts_et_Lettres_8_novembre_2018-11Olivier Joannen et Franck Riester, Ministre de la Culture – ©Julio Piatti

Comit+®_Colbert-®_Julio_Piatti_ Remise_Arts_et_Lettres_8_novembre_2018-21

L’ensemble des Nominés à l’Ordre des Chevaliers des Arts et des Lettres et Franck Riester, Ministre de la Culture - ©Julio Piatti

 

Le Restaurant LE CONTI

Savoir-faire20/10/2018

Une moquette unique adaptée de la célèbre broderie Braquenié « Le Rocher » pour le Restaurant Le Conti à Paris

Situé entre l’Etoile et le Trocadéro, le restaurant Le Conti était déjà une adresse incontournable pour les amateurs de gastronomie italienne et les admirateurs du luxe boisé des antiques théâtres vénitiens. Cette année, le lieu s’est fait peau neuve en faisant appel aux services du jeune architecte d’intérieur franco-libanais Bilal Deshayes.

Le Conti_Bilal Deshayes_Paris FR_03_TA-B-Le Rocher_©Pierre Frey

 

 Après avoir entamé sa carrière auprès de Laura Gonzalez, figure phare de l’univers actuel de la décoration parisienne, ce dernier fonde son studio en 2016 et fait ses preuves en réalisant avec brio plusieurs intérieurs de restaurants parisiens, tous emprunts d’un délicat travail artisanal des matières et d’un goût pour un classicisme respectueux de l’histoire, immanquablement élégant et intemporel.

Le restaurant Le Conti ne déroge pas à cette règle. Bilal Deshayes a respecté l’identité originelle du restaurant chaleureux et intimiste qui, selon lui, « possédait déjà une vraie âme« .

 

LEG

Fidèle à cet esprit et dans un désir de faire évoluer l’ensemble sans toutefois le dénaturer, le décorateur cherche alors à souligner le caractère classique du restaurant par des choix contemporains épurés qu’il marie aux pièces classiques fortes. Les bois sont laqués de noir, les murs repeints d’un rouge empereur et, véritable signature, le décorateur fait appel à la Maison Pierre Frey pour la réalisation d’une moquette sur-mesure qui recouvre l’ensemble du sol du lieu.

 

LEG2

Avec les conseils des experts de la Maison Pierre Frey, c’est l’écaille iconique de la broderie Braquenié « Le Rocher » qui est choisie pour être adaptée en motif moquette. Bilal Deshayes avoue vouer une adoration de longue date à l’archive emblématique et avoir trouvé, au travers de ce projet, une occasion de l’utiliser enfin. Le résultat est splendide et témoigne du talent du studio de création Tapis à transposer dessins et techniques dans des pièces convaincantes.

 

LEG3

La nouvelle collection Natecru déploie ses grandes largeurs

Savoir-faire18/09/2018

Natecru, une vaste gamme de tissus grande largeur, subtils et raffinés 

F3326001_SINKI_plissélegSinki

Avec NATECRU grandes largeurs, Pierre Frey s’offre un exercice de style stimulant : sublimer les matières en limitant volontairement la gamme chromatique. Après Natecru lin, Natecru laine et Natecru soie, cette nouvelle collection explore le thème des grandes largeurs (tissus dont la laize mesure environ 3 mètres).

F3295001_ERYTHEA_rideauF3295001_ERYTHEAErythea

Les matières naturelles telles le lin ou le coton sont largement mises à l’honneur et quelques étoffes Trévira CS à l’aspect naturel bluffant complètent la collection. La diversité des tissages et des broderies génère une multitude de tissus aux looks tour à tour rustiques, bruts, sophistiqués, contemporains ou intemporels. Evanescentes, denses ou structurées, ces étoffes se jouent de toutes les presciences. 

 

F3242002_PAISLEY_plissélegPaisley

Cette collection composée de voiles travaillés, d’unis au fort pouvoir de désirabilité, de piqués délicats, de jacquards aux motifs rayés, géométriques ou plus classiques, repense les codes des grandes largeurs et propose une large gamme de matières.

 

F3331001_MAGDI_plissélegMagdi

 

F3296002_LOUXOR_rideauLouxor
F3310001_SOBECK_plissélegSobeck
F3332001_CESARIONCesarion
F3304001_SALAMA_rideauSalamas
F3297001_APOPI_plissélegF3297001_APOPIApopi

 

 

Yeti et Malou, de nouvelles Laines d’exception

Savoir-faire18/09/2018

PF_2018_YETIleg

Malou et Yeti,
deux nouveaux lainages tissés et une multitude de couleurs

Tissées dans les ateliers Pierre Frey du Nord de la France, YETI et MALOU forment un magnifique duo et mettent en lumière toute l’expertise des artisans et de l’atelier dans le tissage des fils de laines.
Matières nobles et naturelles, les laines présentent différentes catégories de fibres selon les pelages des animaux dont elles proviennent, leur sélection et le climat où les troupeaux paissent. Les fils, très techniques à tisser, requièrent un matériel adapté et un savoir-faire précis. Selon qu’ils soient cardés ou peignés, leurs écailles sont plus ou moins saillantes, l’aspect du fil plus ou moins lisse et sec ou, au contraire, laineux et poilu. YETI et MALOU se complètent et présentent 2 tissages exceptionnels aux fils chinés, aléatoirement reliefés, aux fibres longues et sensuelles.

Yeti, créé dans un esprit 70’s, est un uni de laine, mohair et alpaga à poils longs, idéal pour le siège.

Malou propose une texture contemporaine aux couleurs rétro et mêle également alpaga, laine et mohair.

PF_2018_MALOUlegMalou
PF_2018_MALOU_450_PF450MESTlegMalou châtaigne
PF_2018_MALOU_MATTHIEU_TB003legMalou abeille
PF_2018_YETI_477 PF477POST VlegYeti sous-bois
Images : Anne-Emmanuelle Thion, Philippe Garcia

Le Grand Génois à l’honneur dans Vogue Magazine

Savoir-faire07/06/2018

« Ce tissu habille les pages de Vogue—Voici son histoire ». C’est ainsi que Lilah Ramzi entame son article dans le Magazine Vogue, mettant à l’honneur le fameux tissu Braquenié en décrivant chaque détail du motif et de son histoire, et en dévoilant les plus beaux intérieurs qu’il a revêtu.

 

00-story-image-tree-of-life-textileLa librairie-salle à manger de Caroline Sieber et sa fenêtre avec l’Arbre de vie Braquenié en tenture. Photographié par Oberto GiliVogue, Décembre 2015

Reprenant les mots de Lilah Ramzi,retour sur un motif phare et emblématique de Braquenié.

L’arbre de vie, un motif historique

L’Arbre de vie fait l’objet d’une vive popularité autour du monde depuis des siècles. Ce motif aux branches mêlées, arborant fruits et légumes luxuriants, possède différentes significations. Dans la Bible, comme le mentionne Lilah Ramzi, l’Arbre fait référence à une version décrite dans le Livre des Révélations, où un fruit différent y mûrit chaque mois de l’année – une autre interprétation est celle de l’Arbre dont provient le fruit interdit cueilli par Eve. La journaliste nous apprend aussi que dans la mythologie chinoise, le motif est souvent accompagné du dessin d’un phoenix et d’un dragon ; puissants symboles de la réincarnation et de l’immortalité. C’est sous un arbre que le Buddha atteint l’Illumination. De tous temps et en tous lieux, l’Arbre de vie est un symbole récurrent, spectacle éblouissant dans toutes ses incarnations.

01-tree-of-life-textileFauteuil et coussins arborent le fameux imprimé dans le salon de Carolina Irving. Photographié par  François HalardVogue, Octobre 2006
 
 
 

Le goût pour « l’orientalisme » de la France du XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, la France était le haut lieu de l’industrie textile, explique Lilah Ramzi. Chaque région avait son excellence dans un savoir-faire spécifique, d’exception. Lyon perfectionnait ses techniques d’élevage de la soie tandis qu’à Paris, la fameuse manufacture de tapisserie des Gobelins répondait aux magnifiques commandes de la cour royale. La ville de Jouy était quant à elle reconnue pour ses imprimés sur coton représentant des scènes de genre, plus célèbres sous leur nom de « toiles de jouy ». En ce temps là, on observe un engouement pour l’exotisme dans les arts décoratifs. Les textiles sont jonchés de pagodes et de chapeaux coniques en écho aux goûts croissants pour le japonisme. Jusque dans la Mode d’alors, des motifs de chintzes luxuriants accompagnés de grenades et des fleurs de lotus à l’Indienne se retrouvent sur les jupes et les robes.  »L’Orient » était l’objet de tous les imaginaires et motif d’inspiration, les français puisaient loin dans ces motifs pour en faire une réinterprétation plus locale. C’est dans ce contexte, nous introduit Lilah Ramzi, qu’Alexandre et Charles-Henri Braquenié de la célèbre compagnie textile Braquenié menaient la tendance, l’un de leur motif le plus iconique étant cet Arbre de vie, si chéri et symboliquement chargé.

 
02-tree-of-life-textileLes murs d’une chambre d’amis dans le vaste domaine du XVe siècle de Gela Nash-Taylor dans le Wiltshire, England sont décorés avec l’imprimé Braquenié. Photographié par  François HalardVogue, Septembre 2009
 
 

Le célèbre « Le Grand Génois » de Braquenié

Le Grand Génois se présente comme un fond pâle où grimpe vers le haut un arbre, ses branches vaporeuses décorées de jets de feuilles de jade et des contours de fleurs de lotus, les pétales s’épanouissant comme les plumes d’un paon. Très célèbre et synonyme de l’identité de la Maison Braquenié, ce motif est en réalité une copie : les frères Braquenié ont découvert ce dessin imprimé sur un palampore indien (châle à motif floral) et l’ont reproduit pour leur marché. Le dessin de l’Arbre de vie reste inchangé de son original, teint, peint et imprimé au tampon de bois. Toutefois, les frères Braquenié ont légèrement modifié la construction du motif afin de l’accommoder aux sensibilités françaises. L’archiviste de Braquenié Sophie Rouart explique, « ils ont isolé des éléments pour créer des bordures vierges encadrant le dessin, afin qu’il puisse être appliqué aux murs de telle façon que l’imprimé puisse envelopper une pièce ».

 
03-tree-of-life-textileDaniel Romualdez rend hommage à la demeure Le Jonchet dans cette chambre de maître de sa maison du Connecticut. Photographié par Oberto GiliVogue, Octobre 2012
 
 

L’Arbre de vie dans ses lieux

Depuis des années, le Magazine Vogue a publié dans ses pages des images de lieux où le motif apparaît. Dans les demeures de Caroline Sieber, Daniel Romualdez, Carolina Irving, Gela Nash-Taylor, l’arbre de vie s’accorde aux intérieurs. Selon Lilah Ramzi, la plus belle application de l’imprimé dans la décoration intérieure récente est sans l’ombre d’un doute celle que l’on trouve dans la demeure XVIIe siècle de Mr. Hubert de Givenchy’s, Le Jonchet, situé à Beauvais à l’extérieur de Paris. Givenchy a décoré l’endroit avec le mobilier de Diego Giacometti (le frère d’Alberto) et les peintures de Joan Miro, le jardin aussi finement apprêté que les silhouettes qu’il habilla tout au long de sa vie. La pièce la plus célèbre (et la plus photographiée) de cette demeure est une ode à l’arbre de vie. Chaque recoin – murs, chaises, lit et canopée du lit – est tapissé du Grand Génois, façonnant un splendide décor de camouflage, imprimé sur imprimé. Un lieu phénoménal, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

 
04-tree-of-life-textile-La somptueuse utilisation du motif par Hubert de Givenchy dans sa demeure Le Jonchet. Photographié par Karen RadkaiVogue, Octobre 1982
 
 

Un motif éternel et intemporel

Depuis la première publication dans Vogue en 1982 (à propos du Jonchet), les images du Grand Génois n’ont cessé de réapparaître dans d’autres multiples intérieurs, objets de parutions. Pour expliquer cette capacité du tissu à transcender le temps et notre goût récurrent pour les dessins imprimés, décoratifs, Sophie Rouart avance, « Tout d’abord, c’est spectaculaire. C’est comme une peinture, puisque nous avons ces fameux bords blancs qui font office de cadre ». Peut-être l’Arbre de vie lui même, symbole d’éternité, a quelque chose à voir avec l’inexorable attirance ressentie pour Le Grand Génois. Et à Lilah Ramzi de conclure : « Les Frères Braquenié ne pouvaient imaginer combien ce dessin allait vivre longtemps… »

Depuis la reprise par la Maison Pierre Frey de Braquenié en 1991, un point d’honneur est mis à la préservation de la richesse des imprimés d’archives de Braquenié, continuellement produites, actualisées, et à la perdurance des techniques traditionnelles ancestrales : un savoir-faire unique depuis le XVIIIe siècole, à la qualité inégalable.

B756A001 V2Le Grand Génois
 
 
Remerciements à la journaliste Lilah Ramzi.  Toutes les images proviennent du ©Vogue Magazine. Pour lire l’article entier (en anglais uniquement), aller sur: https://www.vogue.com/article/braquenie-tree-of-life-history
Hotel 9Confidentiel Paris_Philippe Starck_Paris FR_00_TA-sur mesure-Axminster_©courtesy of the hotelleg

TAPIS SUR-MESURE POUR L’HOTEL 9CONFIDENTIEL DE STARCK


lire la suite
Hotel BRACH_Philippe Starck_Paris FR_03_Mob-sofa_©GdeLaubier

Le mobilier de l’Hôtel BRACH de STARCK réalisé par les ateliers Pierre Frey


lire la suite
_AET7229

La Princesse au petit pois des collections Braquenié


lire la suite